Le Récitatif du Dieu

Détails

Le Récitatif du DieuLe Récitatif du Dieu

[...] Elle aperçoit vaguement l’aura du tissu qui frémit parfois légèrement puis redevient immobile. Elle cherche si une pensée lui est perceptible, mais ce qu’il y a derrière l’étoffe reste fermé à son investigation. Sans se redresser, elle avance encore, franchit le passage et plaque son dos contre la paroi qui fait face au voile. Dans sa vue profonde, elle voit alors comme une déchirure s’opérer dans le rideau ténu, puis celui-ci se délite en filaments de plus en plus fins, comme en s’effilochant, pour disparaître enfin.

Le ravissement lui revient alors…

... Elle voit un espace aussi infini qu’aux commencements des mondes… et, entourée d’une aura extraordinaire : l’Œuvre… Un arc de cercle d’un feu bleu ciel monte jusqu’à cet infini et, en son centre, la tête auréolée d’épais et longs filaments de lumière, danse un homme nu, magnifique, tout entièrement nimbé d’un bleu irisé traversé par des éclairs.

Danse une danse lente...

Non : est immobile…

Non – danse !…

Et à chacun de ses mouvements/non-mouvements, il semble à la jeune femme que naît un monde, que meurt un monde... Qu’agonise un cosmos... Que renaît un univers…

Et puis, elle sait aussi que rien de ce qu’elle perçoit n’est réel – mais que ce n’est pas non plus irréel... [...]

Quel est le secret du Pouvoir du Récitatif du Dieu, cette Oeuvre d'Art extraordinaire exposée au Palais Blanc et qui fait partie du "Fonds Immémorial" ?

... Ceux qui restent trop longtemps en sa présence en meurent - en pleurant des larmes de sang...

 

Alors, VOUS qui en ce moment même contemplez le Récitatif du Dieu : prenez garde... Détournez votre regard...

   
© ALLROUNDER